5 conseils pour faire appel à un freelance

Entreprise
November 3, 2021
6 min
5 conseils pour faire appel à un freelance

Trouver des ressources compétentes et les actionner rapidement tout en maîtrisant les coûts : tout cela est rendu possible via le recours au freelancing. Pour vous aider à maximiser cette opportunité, voici quelques conseils qui vous permettront d’avoir l’expérience du freelancing la plus sereine et pérenne possible.


#1 - Définissez votre besoin et votre cahier des charges

Il est essentiel de déterminer toutes les tâches que vous souhaitez confier au freelance.

Vous devez établir un cahier des charges pour spécifier l’ensemble de vos besoins. Le plus important est d’être clair sur toutes vos attentes. N’oubliez pas de définir la durée et le rythme (en présentiel ou en télétravail ) de la mission du freelance, ainsi que les modalités de paiement.

Attention : d’un point de vue juridique, faire appel à un freelance comporte quelques spécificités et points de vigilance par rapport au recrutement d’un salarié. Il est très important de prendre quelques précautions simples, mais cruciales, afin d’éviter le salariat déguisé, qui pourrait donner lieu à une requalification de contrat de prestation en contrat de travail.


#2 - Déterminez votre budget

Définissez la fourchette budgétaire que vous êtes prêt à payer au freelance pour la mission.

Pour ce faire, aidez-vous de notre outil de benchmark, qui regroupe les tarifs moyens de prestations de freelances Cela vous donnera une idée des Tarifs Journaliers Moyens par métier, séniorité et localisation.


#3 - Recherchez et comparez les profils

Pour effectuer cette recherche, vous disposez de plusieurs options (réseaux sociaux professionnels, moteurs de recherche... ) mais le plus simple, complet et rapide consiste à vous rendre sur les plateformes comme Kamatz.
Vous avez alors 2 options :

  • La première consiste à effectuer une recherche simplifiée en tapant le poste que vous recherchez directement dans la barre de recherche prévue à cet effet
  • La seconde consiste à  faire une recherche avancée en complétant votre requête initiale avec des informations supplémentaires comme le tarif, le niveau d’expérience, la disponibilité, les compétences, le secteur d’activité, les métiers, les langues parlées…


#4 - Évaluez les compétences techniques sans oublier le “fit” humain

Comme pour un processus de recrutement classique, étudiez les compétences et expériences des candidats, notamment en spécifiant différents critères de sélection dans votre recherche.

Sur Kamatz, la Page Profil des freelances vous permet de mapper leurs compétences et d'identifier en un coup d'œil les profils qui correspondent à vos besoins.

Si jamais certaines informations s’avèrent manquantes, demandez-leur des références ou des exemples de leurs précédentes réalisations.

En parallèle, il est tout aussi important de vous sentir à l’aise avec le freelance auquel vous allez faire appel. Pour vous aider à vous assurer du fit humain avec les freelances que vous avez ciblés, Kamatz a notamment développé le Profil Vidéo (une vidéo de présentation du freelance en moins de 2 minutes).


#5 - Formalisez les termes et attentes du projet

Contractualisez les tâches, les responsabilités, le taux de rémunération ainsi que les termes du paiement dans un engagement contractuel clair. L’objectif ici est de protéger le freelance et votre entreprise de tout potentiel malentendu au cours de la mission.

Sur Kamatz, cette contractualisation est intégrée au cours du processus de mise en relation avec le freelance : elle incorpore des informations fondamentales du projet (durée, livrables, prix, localisation…). Vous pouvez également compléter ces informations d’éléments complémentaires. Par exemple, vous pouvez incorporer toutes vos CGUs propres au moment de la création du devis.

Entreprise
Abonnez-vous !

Recevez notre superbe newsletter

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Autres articles
Voir tous les articles