Entreprise

Comment construire une relation durable avec vos freelances ?

3 min
Comment construire une relation durable avec vos freelances ?

La RSE en entreprise

Pour la plupart des entreprises, la mise en place d’une démarche RSE démarre par ses aspects les plus connus comme :

  • l’implémentation de politiques de responsabilité économique et sociale
  • la promotion de l’égalité et de la diversité aux seins de leurs effectifs et dans leur recrutement
  • la réalisation par des actions concrètes d’une prise de conscience environnementale

Dans la continuité de ces actions, une démarche RSE se traduit souvent par une volonté d’amélioration des conditions de travail, en interne et auprès de ses partenaires et prestataires.

Le freelancing : un enjeu fondamental dans une politique RSE

Les freelances peuvent, en ce sens, contribuer à la mise en œuvre d’une approche RSE en entreprise, notamment grâce à la diversité des profils freelances disponibles, ou encore la répartition géographique des talents disponibles en freelance.
Pour autant, les freelances présentent des particularités uniques, qui nécessitent une attention particulière :

  • De par leur statut d’indépendant, les freelances ne bénéficient pas des avantages des salariés des entreprises, ou de leurs prestataires.
  • Les freelances sont  plus directement exposés à la négociation du tarif d’une mission et à sa structure de tarification (si par exemple, des commissions sont prélevées sur son tarif par un organisme intermédiaire).
  • Les freelances sont aussi souvent exposés personnellement aux risques de trésorerie, et peuvent devenir vulnérables s’ils doivent accepter des termes de paiement longs de leurs missions, ou sont confrontés à des retards de règlement.
  • Ils sont enfin moins accompagnés lorsqu’il s’agit de bénéficier d’avantages professionnels pourtant routiniers pour les salariés, ou de négocier le prix de leurs outils de travail.

Aussi, le niveau d’exposition plus important d’un prestataire freelance lui confère une situation plus vulnérable qu’un prestataire classique, et accentue la problématique de RSE : dans une démarche RSE où l’un des objectifs est la durabilité, intégrer les freelances, plus exposés aux aléas économiques, est non seulement pertinent mais primordial pour s’assurer de la pérennité de leurs services.

Quelles actions sont à mener concrètement ?

Afin d'intégrer le freelancing à votre démarche RSE, voici quelques exemples d’actions à mettre en place :

  • Définir un tarif de prestation équitable

Pour vous aider, nous avons développé cet outil de benchmark des tarifs de prestations freelance observés sur Kamatz et les principales autres plateformes de freelancing.

  • Bien comprendre ce que perçoit vraiment le freelance à la fin de la mission

Sur la plupart des plateformes de freelancing, en plus des frais de services classiques, une commission est ajoutée à ce tarif journalier, et ce montant commissionné est ensuite affiché aux entreprises comme le tarif du freelance. Sans clarification, les entreprises peuvent donc aisément penser que ce qu’elles paient (TJM + commission) est directement versé au freelance, alors que le freelance reçoit bel et bien un montant inférieur.

  • Clarifier les attentes et le périmètre de la mission

Formaliser les attentes et le périmètre de la mission.

  • S’assurer que le freelance est payé selon des termes justes

Lorsqu’on est freelance, l’impact de délai de paiements tardifs peut être beaucoup plus immédiat, et concernent rapidement des dépenses de la vie personnelle.

  • Favoriser l’accès de vos freelances à des avantages professionnels complémentaires

Pour en savoir plus, téléchargez gratuitement notre Guide qui revient sur comment Kamatz peut aider votre entreprise dans votre démarche RSE grâce au freelancing !

Lancez-vous dès maintenant sur

Notre sélection d'articles
Tous les articles