Freelance
Devenir freelance

Se lancer en freelance : nos 5 conseils et astuces !

6 min
Se lancer en freelance : nos 5 conseils et astuces !


Devenir son propre patron est un rêve pour beaucoup de travailleurs. Être freelance permet cela, mais la réalisation d’un tel objectif nécessite un certain investissement. Voici donc nos conseils pour se lancer en freelance !

Nos astuces pour votre démarrer votre activité

Ce qui peut vous pousser à devenir freelance, c’est souvent l’absence de lien de subordination avec un employeur. En effet, le travailleur indépendant est le maître à bord. Cela implique qu’il effectue les missions dont il a la charge suivant sa propre organisation, son propre emploi du temps. Une autre raison qui peut vous pousser à adopter ce statut est le désir de donner vie à un projet qui vous tient à cœur.
Il peut être intimidant de démarrer une nouvelle activité professionnelle seul(e). C’est pourquoi Kamatz a voulu répondre présent à différents moments de votre nouvelle aventure.

Choisir son statut freelance

Avant toute chose, nous devons rappeler que freelance ne représente pas en tant que tel un statut juridique. Par conséquent, pour exercer votre activité de travailleur indépendant, vous devrez choisir une forme juridique.
Vos options sont :

  • La société (EURL ou SASU) ;
  • L’entreprise individuelle (EI ou EIRL) ;
  • L’auto entrepreneur ;
  • Le portage salarial.

Bien choisir son statut freelance constitue donc la première étape vers le travail indépendant. La décision finale doit se faire selon votre mode d’organisation, vos envies, vos ambitions et votre projet. Si vous avez du mal à choisir parmi les options qui s’offrent à vous, Kamatz a créé un outil dédié pour vous accompagner. Après avoir répondu à quelques questions, ce dernier vous oriente vers le statut qui vous correspond.
Une fois que vous avez identifié votre statut, passez à la création de société. Cela s’effectue rapidement avec l’aide de plateformes dédiées comme LegalPlace. Avec le code KAMATZ15, vous bénéficiez notamment d’une remise de 15% auprès de ce partenaire.

Être accompagné(e) sur vos obligations freelance

Sachez que devenir freelance vous oblige à respecter plusieurs obligations juridiques :

  • Établir vos conditions générales de vente ;
  • Rédiger des contrats de vente ou de prestations de service ;
  • Se conformer aux règles relatives à la protection des données (RGPD) ;
  • Résoudre les litiges avec les clients et fournisseurs.

Concernant les responsabilités fiscales, nous retrouvons les obligations suivantes :

  • Établir des factures ;
  • Tenir une comptabilité conformément aux règles applicables en fonction de votre statut juridique ;
  • Payer vos charges fiscales et vos impôts régulièrement ;
  • Se soumettre au régime de TVA correspondant à votre statut.

Kamatz vous permet de gérer certaines de ces activités (édition de factures, CGV…) et nous proposons aussi des outils de comptabilité gratuits, directement intégrés sur la plateforme, pour suivre vos recettes et vos dépenses, et ainsi, avoir une vue d’ensemble sur votre rentabilité.

Travail en freelance, fixer son TJM

Décider de votre TJM ou taux journalier moyen est une opération clé. En effet, il doit être suffisant pour maintenir votre niveau de vie. Sachez que nous disposons d’un convertisseur qui calcule et permet de fixer le TJM en quelques clics en fonction du salaire annuel brut, du domaine d'activité, de votre métier et de votre expérience.
Pour faire le meilleur choix concernant votre TJM, prenez en compte vos charges et établissez une fourchette tarifaire sous laquelle vous ne devrez pas descendre. Vous pouvez également consulter le benchmark des tarifs freelance que nous mettons à votre disposition. Il regroupe les tarifs de plusieurs plateformes de travailleurs indépendants et vous permet de rester compétitif, en fonction de vos prestations de services.

Mettre en avant son profil d’indépendant

De nos jours, tout le monde utilise internet pour trouver ce dont il a besoin. Il se révèle donc intéressant de diversifier vos canaux de communication. Vous pouvez réaliser votre profil vidéo, imposer votre présence sur les réseaux sociaux ou encore créer un site web.
Comme il est clé de soigner son profil sur les plateformes professionnelles, nous vous donnons tous nos conseils ici afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Trouver des clients

Devenir freelance implique de dénicher soi-même ses clients. Cette tâche n’est pas évidente et le bouche-à-oreille ne suffit toujours pas.
Inscrivez-vous
alors sur des plateformes de mises en relation comme Kamatz et augmentez vos chances d’avoir régulièrement des clients.

Faire un suivi client

Avoir une clientèle de façon régulière est une bonne chose, mais il importe aussi de fidéliser ceux qui font appel à vous. Un suivi client s’impose par conséquent. L’usage de logiciel spécifique simplifie donc cette tâche en permettant de :

  • Connaître les attentes et les habitudes des clients ;
  • Évaluer la satisfaction de ces derniers ;
  • Gérer la relation client.

Kamatz met à votre disposition un outil de suivi client gratuit qui vous permet d'implémenter simplement un suivi et de professionnaliser vos échanges avec vos prospects et vos clients à travers un mini CRM.
Maintenant que vous avez une meilleure idée de ce qu’il faut faire pour devenir freelance, vous pouvez sauter le pas.
On vous donne rendez-vous sur Kamatz afin de vous accompagner sur vos premières missions !

Lancez-vous dès maintenant sur

Notre sélection d'articles
Tous les articles