Freelance
TJM

Fixer son TJM freelance : nos conseils

3 min
Fixer son TJM freelance : nos conseils


Beaucoup d’actifs veulent devenir freelance : être son propre patron, gérer ses horaires de travail, choisir ses missions… Et fixer sa rémunération ! Mais quel TJM fixer en freelance ? On vous donne tous nos conseils !

Fixer son TJM freelance : nos conseils

En tant que freelance, vous travaillez à votre compte : c’est vous qui décidez du tarif de vos prestations. Mais attention, la fixation du TJM se réalise de manière stratégique. En effet, si vos prétentions sont trop élevées, cela pourra être rédhibitoire pour vos clients potentiels. En revanche, si vous proposez un TJM faible, cela peut aller à votre encontre. Vous risquez de perdre en crédibilité, de “brader” vos services tout en réduisant votre budget personnel. Ainsi, vous devez trouver la juste valeur du coût de vos prestations. Voici nos conseils pour connaître quel TJM vous est le mieux adapté.

Qu’est-ce qu’un TJM freelance ?

TJM est l’acronyme de Taux Journalier Moyen. L’appellation est explicite, il s’agit tout simplement du tarif que le freelance facture à la journée. Ainsi, les honoraires de celui-ci seront calculés selon le nombre total de jours travaillés. Notez que le TJM s’exprime toujours hors-taxe. La fixation du tarif journalier représente un grand enjeu pour un freelance. Cet indicateur est la base du salaire du travailleur indépendant. Il faut alors le calculer intelligemment, et ce, afin que le freelance puisse assumer tous ses frais et dépenses personnels et professionnels. Par ailleurs, le TJM doit aussi représenter la qualité des prestations du travailleur. Cette valeur peut varie d’un freelance à un autre, même s’ils exercent les mêmes activités.

Les frais professionnels du freelance

Lorsqu’une personne envisage de devenir freelance, elle oublie parfois de compter les frais professionnels dans le calcul. Pourtant, comme le travailleur indépendant doit jouir d’un statut professionnel pour pouvoir exercer légalement son travail, il ne peut échapper auxdits frais. Ce sont notamment :

  • les cotisations sociales
  • les assurances
  • les frais divers comme le déplacement, le repas, le coût de l’hébergement d’un site web, l’abonnement internet, le coût des fournitures, matériels et logiciels, les frais bancaires, etc.

Pour connaître quel TJM proposer à vos clients, vous devez inclure ces différents frais professionnels dans vos calculs.

Quel TJM fixer : les principaux critères à considérer

Le calcul du TJM doit se réaliser de manière objective afin que vous restiez le plus crédible possible. Ce faisant, vous resterez compétitif face à la concurrence et pourrez trouver des clients plus facilement.
Voici les facteurs essentiels à savoir pour bien calculer son TJM freelance.

Le niveau de revenus attendu

Après avoir analysé toutes vos charges et vos dépenses mensuelles, vous escomptez un certain revenu par mois. Si vous quittez le salariat et que vous souhaitez gagner au moins autant que votre ancien salaire net, vous allez alors établir votre TJM en vous basant sur la rémunération que vous comptez percevoir par mois ou par an. Afin de rester compétitif, fiez-vous au convertisseur de salaire en TJM freelance proposé sur Kamatz.

L’état du marché

La situation du marché et votre situation par rapport à celle-ci sont décisives lors de l’établissement de votre TJM. Le marché en question inclut :

  • le secteur d’activité
  • la concurrence
  • la ville
  • la demande des consommateurs...

Pour une simulation de votre TJM par rapport au marché, vous pouvez vous aider du benchmark des tarifs des freelances sur Kamatz.

Votre expérience professionnelle

Un freelance débutant ne sera pas tout de suite en mesure d’appliquer les mêmes tarifs qu’un freelance plus senior, déjà expérimenté dans son secteur. Outre l’expertise, les années d’expérience et les compétences, le TJM se fixe aussi selon la rareté du profil. En effet, si vous exercez un métier plus rare et difficile à trouver, vous avez la possibilité de proposer un tarif horaire à votre avantage.

La qualité de votre prestation

L’accomplissement de divers services supplémentaires, votre capacité à tenir les délais, des recommandations positives de vos anciens clients... Tout cela joue en votre faveur. Vous l’aurez compris, plus vous proposerez des prestations de qualité, plus votre TJM sera élevé.

Les clients cibles

Pour connaître quel TJM proposer à votre clientèle, sachez que le profil de cette dernière joue un rôle important lors du calcul de votre tarif horaire. En effet, vous n’allez pas vous vendre de la même façon à :

  • un client particulier
  • une PME de 10 salariés
  • ou encore à une grande firme à la tête de plus de 10 000 travailleurs.

Dernier conseil : pour augmenter votre TJM, apprenez tous les jours et développez de nouvelles compétences afin de monter en performance. Vous n'êtes pas freelance, mais l'aventure vous tente ? Trouvez des missions rapidement avec nos astuces pour devenir freelance.

Lancez-vous dès maintenant sur

Notre sélection d'articles
Tous les articles